Accueil > Lingerie Femme > La lingerie féminine autour du monde

La lingerie féminine autour du monde

La mondialisation a accentué les échanges culturels notamment matière de mode vestimentaire. Néanmoins il reste un domaine où les particularités régionales sont encore bien marquées : il s’agit de la lingerie.

En Europe

Le vieux continent est le lieu de naissance de l’art de la lingerie et cela se remarque tant dans la quantité et la qualité des sous-vêtements consommés. Suite à la crise de 2009 le secteur de la lingerie a connu une progression moins nette même s’il reste très fleurissant. Les femmes européennes, les françaises en tête, sont grandes amatrices de lingerie ; elles y consacrent en moyenne 20% de leur budget vêtement.

LINGERIE-AUBADE-2013

Elles sont aussi exigeantes en terme de qualité : elles recherchent à la foi le confort, le raffinement et la sensualité. Même s’il n’est pas vu de tous, le sous-vêtement est traité avec la même importance, voire plus, que le vêtement. Les européennes n’hésitent pas à varier les formes et les couleurs en fonction de leur humeur et des événements.

 En Asie

Sur le continent asiatique, principalement en Chine, la lingerie est en plein boum. Jusqu’ici l’aspect fonctionnel des sous-vêtements était privilégié ; cela change particulièrement depuis l’arrivée des marques françaises.

Les femmes asiatiques consacrent en moyenne 10% de leur budget vêtement à leur lingerie. Elles veulent se sentir à l’aise tout en mettant en valeur leur corps, mais les formes et couleurs recherchées sont différentes des choix des femmes européennes.

Ayant en général une morphologie plus fine, les femmes asiatiques optent volontiers pour des soutiens-gorge fortement rembourrés et des couleurs vives. Les campagnes publicitaires et la notoriété de la marque jouent un rôle très important dans leur décision d’achat.

En Afrique

Sur le continent africain la lingerie fait partie intégrante des atouts de séduction d’une femme. Elles n’hésitent donc pas à les orner de perles et autres bijoux. Même dans les pays où les mœurs prônent une tenue vestimentaire féminine assez couvrante, les sous-vêtements coquins ont la côte.

Les marques occidentales, principales vendues dans le monde, ne rencontrent pas nécessairement un franc succès. Les créateurs locaux sont leurs préférés : ils sont plus en accord avec les couleurs, les tailles et les formes recherchées par les clientes.

Nafytoo-Styliste
Dans le monde arabe, bien qu’il existe certaines nuances significatives entre les pays, les femmes sont attirées par des modèles sexy et de couleurs vives. La liberté qu’elles n’affichent pas dans leurs vêtements se manifeste sans complexe dans leurs sous-vêtements.

Comme les européennes elles y consacrent en moyenne 20% de leur budget vêtement. Le string, le tanga et le string brésilien ou boxer échancré ont le vent en poupe.

En Amérique

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’art de la lingerie est encore jeune en Amérique du Nord, notamment aux Etats-Unis. Jusqu’ici l’aspect fonctionnel des sous-vêtements était privilégié. Pour acheter leurs soutiens-gorge les américaines se rendaient tout simplement au supermarché. L’arrivée des marques françaises change les mœurs ; on parle désormais de «lingerie» au lieu de «bra».

En Amérique du Sud les sous-vêtements jouent quelques fois un rôle hautement symbolique : on leur confère la propriété d’apporter le bonheur à l’occasion du nouvel an. Il faut donc pour cette occasion prêter une attention particulière à leur couleur.

Même si la lingerie européenne jour un rôle d’influence à travers le monde, il y a autant de sous-vêtements qu’il y a de femmes.

Vidéo : Le corps idéal de la femme à travers l’histoire 


Notez cet article :
La lingerie féminine autour du monde 4.63/5 - 19 votes




Partagez cet article :

Auteur : Planete Lingerie


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Planete Lingerie


+ de 180 000 membres

+ le kit Lingerie offert


Votre marque préférée ?